La plongée fond de trou

Sous ce nom un peu mystérieux se cache en fait la vraie plongée spéléologique, celle qui jamais ne sera réglementée, celle que seuls les spéléos pratiquent.

Il faut tout d'abord pratiquer la spéléo classique pour transporter tout le matériel et les plongeurs devant le siphon.

Comment empaqueter les combinaisons, les détendeurs, les phares et tout ce qui est nécessaire dans un minimum de place et surtout de poids. Nous avons de petites astuces, pour les palmes, les plombs, les phares.

C'est là encore un exemple que la plongée spéléo ne demande pas un matériel précis , mais une diversité de matériels adaptés chacun à un aspect de notre activité, nous changeons souvent de bouteilles, de combi, chacun et chacune étant adapté à une sortie et pas à une autre.

Si nous ne trouvons pas de porteurs ou Sherpas, c'est le plongeur lui même qui va en plusieurs voyages effectuer les portages, encore un aspect de la spéléo plongée très différent de ce que s'imagine le public.

 

 

 

Nous sommes en Italie, entre Rome et Milan sur la commune de Arpino, un charmant petit village où je suis venu passer d'excellentes vacances avec des spéléos Belges.

Ils m'ont parlé d'une grotte qu'ils ont découverte :

BUCCO MARCELLO

Au fond de cette grotte il y a un siphon vierge qui n'attendait que moi...

J'y suis allé, vous voyez sur la photo, j'ai un bi 3 litres en alu (il est devenu boyon à batterie depuis). Les kits bags dans lesquels ont voyagé le matériel sont couverts de boue.

Cette boue qui m'a précédé dans le siphon et m'empêchera de trouver la suite...

 

 RETOUR

 

Hit-Parade