Le GR20 suite

Sur Internet on trouve de nombreux sites qui parlent du GR20.

Il suffit de taper GR20 sur tout moteur de recherche, et on a des dizaines d'occurences, de réponses. On en ouvre quelques unes et on lit, certaines sont très très bien faites, correspondent à ce que l'on recherche, d'autres pas, on ferme et c'est tout.

Donc je ne vais pas encore rajouter une réponse à celles déjà existantes. Je veux juste témoigner de ma démarche. C'est tout.

Les principales informations viendront lorsque j'aurai terminé ce GR20 et que j'aurai quelque chose à dire de concret.

Pour l'instant j'en suis aux recherches, réflexions.

La Corse par exemple, n'y ayant jamais été, je me pose des questions, elles trouveront une réponse dans deux mois, mais aujourd'hui où en sui-je de ma réflexion à ce sujet.

Je suis partagé entre envie et méfiance.

Envie de découvrir un monde que l'on me décrit comme envoûtant, difficile, amical, acueillant, très beau, secret.... contradictoire en un mot.

Méfiant, je n'y vais pas en conquérant, mais je n'y vais pas non plus pour passer par le trou de la serrure. ni sous les fourches caudines d'un quelconque exhalté.

J'ai déjà vécu dans le Jura, le haut Jura, et en Haute-Savoie, deux départements qui sont pour les nouveaux arrivants, difficiles, secrets, on peut passer deux trois ans avant d'être vraiment accepté par les natifs. Les VRAIS !

Celà ne m'a jamais posé de problème, au contraire, cet état d'esprit m'attire, et dans les deux cas, je me suis fais admettre sans problème.

J'espère qu'il en sera de même en Corse.

Les tous premeirs contacts ont été mitigés, j'ai contacté le PNRC (parc naturel régional de Corse), il y a plusieurs mois sans réponse....

Par contre les hôteliers, gérants et propriétaires de gîte ont tous répondu avec rapidité et gentillesse. Un refus dans un établissement a tout de suite été suivi d'une proposition de solution de remplacement que j'ai tout de suite accepté. Donc c'est tout bon jusqu'à présent.

Deux établissements sur 4 ne m'ont pas demandé d'arrhes, je suis inscrit, c'est tout, ils m'ont juste demandé (et je trouve celà tout à fait normal) de les prévenir si j'ai un empêchement. Ce que j'aurai fait de toute façon, bien sûr.

Sur certains sites on peut lire que tel ou tel gardien est gentil, tel autre irrascible.... je me garde bien de prendre celà pour argent comptant. Tout dépend de tellement de critères. De la façon dont on arrive, dont on se présente, si l'on dit simplement bonjour en arrivant etc.... je verrai donc par moi-même. Je ne me fais pas de soucis.

Par contre on lit dans la presse corse, et celà a priori c'est sérieux, que tel gardien de refuge a été remercié suite a un soucis avec un randonneur.

N'ayant pas assisté au clash, je ne me fais pas d'avis là dessus non plus.

J'ai également lu le récit des incidents qui auraient émaillé la création de la nouvelle étape entre Foce de Bavella et Asinau, destruction d'un pont, effacement de marques rouge et blanche, plainte du PNRC, soutien des guides. Cà a l'air épique la Corse.

Heureusement que les réparations ont été faite l'année dernière, car je voulais la faire cette longue étape sans trouver d'interet personnel à cette variante qui ne semble pas animée par un esprit très sportif, mais disons plus terre à terre.

Bref, je pars avec l'esprit ouvert, près à faire de belles rencontres, à transpirer beaucoup, à voir de belles et grandes choses. Je languis.

J'ai déjà parlé du ferry, j'y reviens question réservation.

Tout peut se faire par Internet, sauf payer par chèque. C'est gênant. Seul le paiement par carte bleue est possible ET en ligne ET par téléphone. J'ai testé pour vous la ligne d'assistance, pffff ! il faut de la patience, et ensuite encore de la patience, pour enfin apprendre que non, on ne peut pas payer par chèque.... alors que sur le site il semblerait qu'il en soit question, mais je n'ai jamais réussi à ouvrir le lien correspondant, à chaque essai un message d'erreur m'est arrivé.... bref j'ai payé par carte bleue.... alors que je n'ai pas l'option paiement en ligne...... galère !

la suite c'est par là (le matériel)....